Maison Charrière à Paris

Il y a quelques jours je suis tombé sur ce rasoir sur la baie :

Maison Charrière à Paris

Référencé comme « scalpel » Rolling Eyes, en achat immédiat pour pas cher …

En voyant les photos j’ ai en premier lieu pensé à de la corne teintée imitation écaille .

Puis en cherchant un peu sur le net j’ ai trouvé quelques-uns de ses frères jumeaux, exemples (il y en a d’ autres) :

Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris

Là on est sur de la véritable écaille …

Charrière à Paris était fabricant d’ outils chirurgicaux plutôt de luxe .

Le fait que la corne teintée imitation écaille ne soit que très rarement utilisée chez les fabricants français ( c’ est plutôt sur les rasoirs anglais que l’ on voit ça) a fini par me décider .

 

Du coup un petit historique de la marque :

– 20 mars 1803 : Naissance de Joseph Frédéric Charrière à Cerniat (Suisse)
– 1816 : Arrivée à Paris. Il travaille comme apprenti coutelier (coutelier Vincent).
– 1821 : Il reprend la coutellerie à la suite de la mort de son patron (adresse 34 et 35 cour St Jean de Latran)
Il se spécialise alors dans les instruments de chirurgie.
– 1833 : deménagement au n°9 (ou 7 bis) rue de l’Ecole de Médecine.
– 1834 : Exposition de l’ industrie – Médaille d’ argent
– 1835 : Exposition de Toulouse – Médaille d’ or
– 1836 : Prix Montyon
– 1836/37 : déplacement à Sheffield pour apprendre les technique comme l’ acier fondu .
– 1839 :  Exposition de l’ industrie – Médaille d’or
– 1842 : référencé au n°6 rue de l’Ecole de Médecine.
– 1844 : Joseph Frédéric Charrière devient français
– 1844:  Exposition de l’ industrie – Médaille d’or
– 1847 : grâce aux inhalateurs sur lesquels il travaille il est possible de faire les premières anesthésies générales
– 1849 : Exposition de l’ industrie – Médaille d’or
– 1851 : Exposition universelle Londres
– 1851 : Joseph Frédéric Charrière devient officier de la légion d’ honneur
– 1852 : succession par son fils Jules.
– 1853 : Exposition de New-York – Médaille d’ argent
– 1855 : Exposition universelle de Paris – Grande médaille d’ honneur
– 1858 : Participation au prix d’ Argenteuil
– 1858 : Exposition universelle de Dijon – Médaille d’ or
– 1865 : mort de Jules
– 1866 : Reprise par Collin & Cie
– 1876 : Mort de Joseph Frédéric

 

Et un peu de documentation:

Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris
Maison Charrière à Paris

Ainsi que la légion d’ honneur de Joseph Frédéric Charrière :

Maison Charrière à Paris
No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *